PINA BAUSCH (1940-2009) & MERCE CUNNINGHAM (1919-2009)

Deux géants s'en sont allés cet été.
Ils vont manquer au paysage chorégraphique, ils vont nous manquer. Mais à n'en pas douter, Pina Bausch et Merce Cunningham vont demeurer dans nos mémoires et celles des générations à venir, car ils font partie de ceux et celles qui marquent l'Histoire de la danse parce qu'ils l'ont façonnée de leur vivant avec force de convictions : leur apport à la danse contemporaine est immense, ils nous laissent un magnifique héritage, chacun pour sa part, avec des approches différentes, une trace indélébile, une pensée construite, des axes forts, un répertoire...

Pina Bausch avait le don de m'émouvoir par le réalisme des corps mettant en lumière la beauté de ce que l'on ne considère pas aujourd'hui, de ce que l'on préfère tenir caché. Elle me touchait par sa capacité à se saisir de l'intime, du vécu de ses proches comme de ses contemporains, du quotidien. Elle savait en extraire la substantifique poésie, la dramaturgie et nous les restituer dans sa danse. Sur un geste fugitif, voir anodin, elle pouvait nous faire vibrer d'émotions.

J'ai toujours apprécié la personnalité de Merce Cunningham. Sa danse complexe, épurée, parfaite me fait toucher du doigt la facette sacrée de cet Art que je considère comme majeur. J'avoue pour autant que je n'étais pas une adepte de son rapport à la musique et ses choix ont toujours été, pour moi, un mystère, au-delà de ce qu'il a pu nous en dire.
Ils nous ont donné tous deux à voir la danse autrement, avec d'autres codes et c'est tant mieux : on se délectait, ou on détestait ; personnellement, je n'ai pas tout vu, tout apprécié, mais aucun d'eux ne m'a jamais laissée indifférente.
Un grand merci à eux et à ceux qui les ont accompagnés pour nous avoir fait partager des moments grandioses.

Valérie Gros-Dubois
Directrice artistique d' "Entrez dans la danse",
Fête de la Danse à Paris


2 commentaires:

  1. N'est-que pas que la solitude en soi-mème eveille un peu d'attente fébrile? Voici l'entrée, vide, discrètetement illuminée comme une musée nocturne – la terasse, avec ses flottant torchères dans un étrangement doux soir d'Avent – la vestibule et le murmure vocale s'écartant – la très propre chambre et la musique dansante derrière le mur – et le bar avec les drinks mondains – le bassin où le nageur entrâine, longeur de longeur, il en n'a pas assez, il faut y mettre de sien – et enfin la fille du coin de couloir obscure q'elle tourne vers'l haut noire et pâle, vince, determinée et pure de style comme un moderne avion de chasse suédois.


    Poétudes

    SONNET XXXIX FOR KATIE

    I went downtown, saw Katie in the nude
    on Common Avenue, detracted soltitude
    as it were, like a dream-state rosely hued,
    like no one else could see her; DAMN! I phewed;

    was reciprokelly then, thank heaven, viewed,
    bestowed unique hard-on! but NOT eschewed,
    contrair-ee-lee, she took a somewhat rude
    'n readidy attude of Sex Prelude; it BREWED!

    And for a start, i hiccuped "Hi!", imbued
    with Moooood! She toodledooed: "How queued
    your awe-full specie-ally-tee, Sir Lewd,
    to prove (alas!), to have me finely screwed,

    and hopef'lly afterwards beloved, wooed,
    alive, huh? Don't you even DO it, Duu-uuude!"

    My English Poetry Blog

    More...

    Casualidad sopla la sangre
    de alguno señor desconocido
    durante los pocos restantes
    momentos del resplandor de faroles

    que se vislumbran tras el follaje
    flameando de las obsesiónes
    igual efimero como gotas
    del cinzano de la soledad –

    En aquel tiempo me levanta
    dentro uno incidente avejentado
    que en seguida palidece
    al camouflaje de abstraccion;

    chica, nadie conoce que tus grisos
    ojos significan aún; con todo
    el sueño que hube evacuado
    tu escudriñas nuevamente.

    My spanish poetry blog

    More...

    Consider Sex and time, procreation, reincarnation. Trigonometry! I envisage the time axis as the repetitive tangens function. Do you see what I mean? What can be tentatively derived from this notion? Clue: orgasm AND birth pangs at tan 0.

    My Philosophy

    My Music Blog

    My Babe Wallpapers

    You are very welcome to promote your blog on mine. They are well frequented, so there's mutual benefit.

    - Peter Ingestad, Sweden

    RépondreSupprimer
  2. Ils nous manqueront tous les deux, mais ont inspiré la jeune génération et laissent derrière eux un riche héritage...

    Bravo pour votre blog !
    pauline
    http://danseaclermont.blogspot.com/

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/