Teodora Castelucci : KIN KEEN KING au Festival de Marseille


La jeune artiste Teodora Castelucci présente au festival de Marseille "à elle vide" et sa nouvelle création KIN KEEN KING ce samedi 12 juillet au Théatre Nono à Campagne Pastré à Marseille :


"À elle vide, concentré d’énergie, met en scène deux danseuses, coiffées de crêtes figurant les têtes d’un coq et d’un scorpion. Sur une musique électro live rugissante, intégrant des bribes de cartoons, se joue un étrange rituel, un duel sans contact entre les deux 3petits monstres3. Irréel, le spectacle ne raconte pas, il évoque.

Le travail d’orfèvre sur l’éclairage provoque des apparitions et disparitions, des flottements de cauchemar d’enfant. La pièce réveille les fantômes, les rêves, les passions. Trompe-l’oeil plastiquement parfait, la pièce imprime des images organiques et voilées sur la rétine, réminiscences de sensations vécues au cinéma devant Murnau, Fritz Lang ou Lynch. La transe du coq et l’assurance du scorpion régissent la gestuelle. L’incroyable, l’animale présence des deux jeunes danseuses remue les ténèbres. Le rouge du coq, le blanc du scorpion sont comme deux taches d’encre, deux estampes qui surgissent et s’évanouissent. Précis, calculé, altier, le déplacement du scorpion semble ordonné par quelque certitude de vivre, indicible, arcane. Celui du coq représente la peur et ses signes, frénétiques, anarchiques, image subliminale de la volaille décapitée qui continue à courir. Bestialité et esthétisme : un mélange explosif.

Certes, fille du grand metteur en scène Roméo Castellucci, actrice dans nombre de ses pièces, Teodora baigne depuis toute petite dans un univers cinético-théâtral particulièrement spectaculaire. Elle en a visiblement retenu un grand savoir-faire des images de plateau, l’art d’entrelacer musique, théâtre et impression de cinéma, pour développer son propre univers, très personnel et pourtant si fortement évocateur, peut-être parce qu’il relève du rêve.

KIN KEEN KING, sa prochaine création pour trois interprètes et un musicien, promet une belle suprise. Quand on lui demande le thème du spectacle, Teodora Castellucci répond : les rois, les cheveux, l’âme des lieux, les chansons, les grognements, les masques des indiens américains, leurs crêtes (décidément !), les cours royales, les bals du Roi Soleil, les bisons qui meurent, les lustres, la rue, la cérémonie du thé, les coqs (encore !), l’anxiété, la peinture. Ça parle de Mao, de Moby Dick, d’elle, de nous, du Roi d’Angleterre."

Samedi 12 juillet
théâtre nono - campagne pastré
à elle vide19h30 / durée 25 minutes
KIN KEEN KING22h / durée 50 minutes

Tarifs
tarif normal 15 € / réduit 10 €
tarif jeunes 8 €
téléphone réservation : 04 91 99 00 20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/