La compagnie Boukousou avec Max Diakok au Théâtre de la Belle Etoile ce samedi 14 février 2015



Ce samedi 14 février 2015 à 17h ne ratez pas la compagnie Boukousou !
C'est la Saint-Valentin, certes !
Mais, nous avons le droit d'amener notre moitié voir un beau spectacle...
De plus, nous ne sommes pas tous en couple,
raison de plus pour sortir
et voir de la danse !!!



Je souhaite vous faire découvrir la nouvelle création de Max Diakok Depwofondis, et une écriture de d
anse contemporaine singulière aux accents gwoka/hip-hop. 
Cette pièce est bien équilibrée, et rythmée, alors, aucun risque de s'endormir. 
La musique sert le propos et nous embarque avec elle. 
Les trois danseurs dégagent une très belle énergie avec une gestuelle déliée. Et la scénographie habille le plateau avec élégance, elle donne de la profondeur et du relief à l'ensemble de cette création.
L'homme a pour démarche un ancrage profond dans la culture guadeloupéenne et caribéenne tout autant que dans l'ouverture. Dans Depwofondis, la chorégraphie s’enracine dans le rythme gwoka, indéniablement et avec bonheur.

Dans cette pièce, nous sommes face à trois individus qui prennent l'espace nécessaire pour faire face à qui ils sont indépendamment des autres. Ils entament au travers de leur quête personnelle dansée une métamorphose, qui  les conduit à un dialogue honnête avec eux-mêmes, de cela survient une meilleure compréhension d'eux-mêmes et de fait, un véritable dialogue (gestuel) avec les autres. 



L'argument : La machine à uniformiser et à déshumaniser n'a de cesse de trouver de nouveaux modes opératoires dans ce chaos-monde. Malgré tout, les aspirations au rêve et à la singularité, parviennent à s'infiltrer dans les interstices du rouage. Les utopies têtues persistent. D'autres naissent. Cette pièce, librement inspirée de la Conférence des Oiseaux du poète persan Fari Al-Din Attar, interroge le monde et son rapport au temps, et invite au voyage intérieur.
Avec ce nouveau spectacle, le chorégraphe Max Diakok poursuit avec passion son questionnement de la société contemporaine et ses aliénations.
Dans Depwofondis, il fait dialoguer, entre-autres, l'énergie du Gwoka et du hip-hop, toujours dans une optique contemporaine.



Infos pratiques :
Samedi 14 février 2015 – Théâtre de la Belle Etoile  à 17h00 
adresse : 14 allée St Just  93210 Saint-Denis

Métro :  Front Populaire, ligne 12
Réservation : 01 49 98 39 20






Dans le cadre de la première édition d'une rencontre danse réunissant la danse contemporaine et le hip-hop de 17h00 à 22h30, à l'initiative de la ville de Saint Denis qui réunit 6 compagnies, la compagnie Boukousou vous embarquera dans son univers et vous passerez avec cette équipe artistique un moment chaleureux !

Valérie Gros-Dubois




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/