INTERVIEW 7 : Héliotropion / Clotilde Tiradritti et Marianne Rachmuhl - Entrez dans la danse, Fête de la danse

14e édition d'Entrez dans la danse, Fête de la danse
Dimanche 11 juin 2017

"ENTREZ DANS LA DANSE
VOYEZ COMME ON DANSE
Sautez, dansez, embrassez qui vous voudrez !"

INTERVIEW 7 : Héliotropion

Clotilde Tiradritti et Marianne Rachmuhl

Crédit Héliotropion

1/ Quel est le fait marquant qui vous a décidé à devenir danseur et/ou de chorégraphe ?

Clotilde : "La danse m'a permis d'aller à la rencontre du monde.
Elle a été un outil très important dans la construction de ce que je suis aujourd'hui.
Même si j’ai commencé assez jeune, se former surtout en danse contemporaine n’a pas été chose facile en Italie, mon pays d’origine. Je n'étais pas soutenue par ma famille et il a fallu se battre, en suivant mon intuition et ma passion. La rencontre avec certains chorégraphes comme Teri J.Weikel et Pierre Doussaint, a eu pour moi un effet déclencheur. De la même façons, peut-être que comme je n’aime pas trop les choses «faciles», je suis devenue chorégraphe…
Dans le cadre du festival Entrez dans la danse,Fête de la danse, je travaille en collaboration avec Marianne Rachmuhl, avec qui j’ai partagé plusieurs années de travail au sein de la
compagnie Pierre Doussaint."


Marianne : "Depuis petite, la danse a toujours été primordiale, ma façon de m’exprimer, ma
porte de sortie, prenant de plus en plus d’importance aux cours des années. Je me suis construite comme être humain avec et autour d’elle et aujourd’hui elle fait partie de qui je suis."

2/ Avec cette pièce, que souhaitez-vous transmettre au public ?

"IN # SITU est un projet qui naît de la continuité d’un travail que j’ai développé depuis quelque temps au sein de la compagnie Héliotropion. C’est un projet de création et de réflexion qui questionne le corps, la ville, la mémoire et l’espace urbain.
C’est une rencontre entre artistes, habitants et public.
Il se développe en parallèle dans trois villes européennes - Paris, Porto et Cagliari.
Dans chaque ville, habitants et publics sont impliqués dans la création par le biais d’interviews, prises de parole, témoignages. Ceci afin de les intégrer à l'écriture du projet.
A Paris, suite à un appel à participation «Le regard de vos mots sur la ville », nous sommes en train de récolter des centaines phrases qui serviront à la matière de notre projet.
Évidemment nous attendons tous le monde, le 11 juin pour partager ce moment de restitution."

3/ Qu’est-ce qui vous plait dans l’idée de participer à une Fête de la danse ? Qu’en attendez-vous ?

"C’est un moment privilégié de rencontre. Il représente pour nous le lieu idéal pour pouvoir réaliser et partager notre projet avec le public."

4/ Quels sont vos événements à venir ?

Après cette première restitution du projet à Entrez dans la danse à Paris, la prochaine étape sera dans la ville de Porto les 25 et 26 juin, avec 20 danseurs et comédiens locaux, l’équipe de la compagnie, les habitants de la ville et nos partenaires portugais. Une nouvelle aventure !
Et bien sûr j’espère que le projet continuera dans d’autres villes, d’autres pays, toujours avec l’esprit de la rencontre : rencontre entre les arts, mais aussi entre les individus et les cultures.

Propos recueillis par Valérie Gros-Dubois

Retrouvez toute la programmation sur :
https://entrezdansladanse.fr/programmation-2017/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/