Prix Beaumarchais SACD : Jann Gallois lauréate


Organisé par l'Association Beamarchais - SACD et le CCN de Créteil et du Val de Marne, le prix Beaumarchais - SACD a été remis hier, jeudi 4 avril au Studio du CCN de Créteil.


Le Jury composé d'Eléonore Bailly, conseillère danse à Arcadi, Corinne Bernard, Directrice de l'Association Beaumarchais, et Régis Plaud, Conseiller danse à l'Office national de la diffusion artistique (Onda) a décerné le prix à Jann Gallois de la compagnie BurnOut pour sa création "P=mg".

 Cette danseuse est énergie pure et pour sa première création en qualité de chorégraphe, elle déploie avec une intelligence du corps et de l'esprit le poids et le contre-poids. A elle seule, elle habite la totalité du plateau du studio du CCN de Créteil, debout, allongée sur le ventre ou sur le dos, elle voyage et jamais ne nous perd. Elle captive le regard, elle pétille. L'écriture chorégraphique est fine et ciselée. Le mouvement est précis, étudié dans toutes ces potentialités avec une progression pleine de rebondissements.
Jann Gallois a également une belle personnalité.
Après avoir remporté le 1er prix d'InterpréTempsDanse à Sens, dans le cadre de la première édition du concours d'interprètes de la danse hip hop dirigée par Jackie Burvingt et Gabin Nuissier, elle s'impose pour le prix Beaumarchais.
Pourtant la partie n'était pas facile, car les trois autres compagnies sélectionnées pour ce prix Beaumarchais-SACD étaient également très talentueuses.
Crédit Cie XXe Tribu
Le public a été particulièrement réceptif à la création de la compagnie XXe Tribu que nous avons programmé il y a 4 ans dans le festival "Entrez dans la danse, Fête de la danse". A l'époque, cette jeune compagnie était déjà très prometteuse, hier, avec leur nouvelle pièce "Akasha"François Lamargot confirme le chorégraphe en devenir qu'il est sans conteste. Il a su construire une pièce forte, qui respire, avec une écriture gestuelle originale et, avec des interprètes qui gardent leur individualité par le biais de décalages d'interprétations délicieux tout maintenant la cohésion de l'ensemble et la force d'impact de leur présence magnétique.
Les compagnies ChrisKi'Z/Amine Boussa et Côté Corps/ Mélanie Sulmona ont également présenté de belles pièces un peu moins abouties cependant que les deux autres créations à mon sens.
Valérie Gros-Dubois














Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/