"Après Béjart, le Coeur et le Courage" : sortie du film au cinéma le 19 janvier 2011

Tourné quelques mois après la disparition de Maurice Béjart, le film de la réalisatrice Arantxa Aguirre “Après Béjart, le Coeur et le Courage” pose la question de l’héritage laissé par son créateur au Béjart Ballet Lausanne. Comment continuer à transmettre l’esprit du maître, ses idées, ses valeurs ? C’est sous l’impulsion de son ancien élève et successeur, Gil Roman, que l'oeuvre de création se poursuit, sans Béjart, mais avec toute la fougue et la ténacité de la Compagnie.
J'ai eu la joie et l'honneur d'assister à l'avant-première d' "Après Béjart" ce mardi 4 janvier en présence de la réalisatrice de ce film-documentaire, Arantxa Aguirre et de Gil Roman, successeur de Maurice Béjart.

Ce film est traité avec finesse, une intériorité très forte, une proximité rare, un amour réel pour Maurice Béjart, son oeuvre et un désir ardent d'accompagner Gil Roman dans sa tâche immense de transmission d'un répertoire unique au monde et de chorégraphe. En effet, il a reçu un cadeau formidable : assurer la pérennité du Béjart Ballet de Lausanne et relever le défi démesuré de créer de nouvelles pièces dans un esprit de filiation, et, en même temps, dans un esprit de renouveau lié à sa personnalité intime.

Je ne suis nullement inquiète car ce qui m'a frappé, à la suite de la projection et pendant la rencontre avec le danseur-chorégraphe et la réalisatrice, c'est la confiance sans mesure que Maurice Béjart avait en lui que "nul autre que Gil Roman" ne pouvait mieux reprendre le flambeau, mais aussi l'humilité profonde et sans fard de Gil Roman qui s'est lui-même qualifié d' "apprenti-chorégraphe". Il dit :"On apprend ensemble, avec mes danseurs... J'ai fait une promesse à Maurice."
Durant le film, on sent palpable l'omniprésence de Maurice Béjart chez chaque danseur, danseuse, son imprégnation dans leur coeur et leur corps, dans leur lieu de travail. Partout Maurice se respire. On saisit, grâce à Arantxa Aguirre, l'insécurité de Gil Roman et la flamme de Béjart qui brûle en lui. On reconnaît en lui la même intensité dans la transmission de son nouveau ballet "Aria" et la même précision dans les répétitions, la recherche de la justesse des gestes en connivence avec les danseurs qui, eux-mêmes, se sentent investis d'une mission : poursuivre l'oeuvre de Béjart et soutenir Gil Roman dans son nouveau rôle. C'est une nouvelle étape pour le Béjart Ballet de Lausanne, Maurice Béjart lui a conseillé de "ne pas penser au passé, mais d'aller de l'avant" et c'est ce qu'il s'applique à mettre en pratique avec passion.
Ce film, merveilleusement monté, est le préambule de cette renaissance et celle-ci s'annonce flamboyante.

Alors ne ratez pas cette perle : le film sera dans les salles de cinéma à partir du 19 janvier 2011 et les 10 premiers lecteurs de cet article sur notre blog à nous envoyer un mail à mouvancedarts@yahoo.fr avec leur nom et adresse recevront une place pour une séance offerte par notre partenaire Eurozoom pour l'une des salles parisiennes (Surveillez Allo Ciné pour connaître les salles où "Après Béjart sera projeté). N'hésitez pas également à faire circuler l'information auprès de vos proches.

Quelques citations :
"Il m'a fallu des années pour sortir cet artiste incomparable qu'est Gil Roman du maquis mental où il s'enfermait avec fantasmes, ses amours et ses complexes ! A trois reprises, j'ai dû le mettre à la porte de la compagnie . trois fois en huit ans, et je l'ai repris chaque fois au bout de quelques semaines. Lentement, j'ai compris ses qualités, j'ai réalisé combien il était proche de moi. (...) Je ne vois que lui pour continuer, préserver, posséder mon oeuvre et mes ballets. Nul autre. Ce ballet lui appartient." Maurice Béjart - 29 décembre 2006.
"Maurice, il est en moi. Je suis arrivé à la compagnie comme un enfant. Il m'a tout donné. Je l'ai choisi comme maître. Je l'ai aimé, il m'a aimé. Il m'a développé comme danseur. Je lui dois tout. Et ce qui me semble aujourd'hui le plus important, c'est qu'il m'a toujours dit : "Ne te retourne pas sur le passé. Quoiqu'il se passe, avance !"."
Gil Roman
"Que notre avenir soir tourné vers la création et la conquête d'horizons nouveaux." Maurice Béjart

Le Béjart Ballet Lausanne sera en tournée de février à avril 2011 avec "Aria" et "Dionysos" :
- 8 et 9 février à Béziers
- 30 mars à Rouen : Zénith
- 1er avril à Clermont Ferrand : Zénith
- 5 avril à Nantes : Zénith
- 7 avril à Orléans : Zénith
- 10 avril à St Etienne - Zénith
- 12 avril à Marseille : Le Dôme
- 14 avril à Toulouse : Zénith
On s'étonne que le Béjart Ballet Lausanne ne soit pas déjà programmé à Paris !
Ce ne sont pas les salles qui manquent, nous attendons donc rapidemment une excellente nouvelle pour que la capitale et ses habitants puissent rendre un hommage vivant à cette compagnie qui va encore rayonner longtemps. C'est ce que je lui souhaite du fond de mon coeur ainsi qu'à Gil Roman devant qui je m'incline, impressionnée par l'être humain, sa simplicité et ses valeurs, autant que devant le danseur qui reprendra "Faust" en 2012 et le chorégraphe en devenir.
Un énorme merci à Arantxa Aguirre pour son oeuvre filmée qui est ce qu'elle a voulu qu'elle soit : une lettre d'amour.
Valérie Gros-Dubois
Directrice artistique d' "Entrez dans la danse"











Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/