Anthony Egéa présentait Urban Ballet à Suresnes Cités Danse


Pour la 16ème édition du Festival Suresnes Cité Danse, le chorégraphe Anthony Egéa présentait sa nouvelle création Urban Ballet qui a pour ambition de "Marier l’énergie de la gestuelle hip hop à la précision rigoureuse de la danse classique. Unir la beauté plastique des peaux et des corps à l’intériorité de l’émotion. Confronter, sur une même bande-son, Ravel, Vivaldi, Xenakis et Franck II Louise. A la tête de la compagnie Rêvolution, Anthony Egéa a toutes les audaces."



Si on en juge l'accueil magnifique que lui a réservé le public, son audace a payé. Aprés avoir su marier hip-hop et féminité dans le trés remarqué soli 2 avec Emilie Sudre, il y a fort à parier que Urban Ballet ait réussi le pari d'insufler un vent d'inspiration classique dans la chorégraphie hip-hop.

Pari réussi également, semble-t'il cette année encore, pour Olivier Meyer, directeur artistique de Suresnes Cités Danse qui exprime dans son éditorial : Grâce aux danseurs et aux chorégraphes, grâce aussi aux compositeurs, qui ont le courage et l'intelligence de se confronter à d’autres mondes pour mieux nourrir leur imagination, leur interprétation, grâce à tous ces artistes qui se moquent des clans, des étiquettes, des frontières, qui osent braver les replis identitaires et les incompréhensions, le festival a fait vivre l’énergie, la virtuosité et le plaisir de la danse.
David Chanrion


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/