Interview 2 : Orianne Vilmer de la compagnie Danse en seine > 12e édition d'Entrez dans la danse, Fête de la danse

Dans le cadre d'Entrez dans la danse, Fête de la danse qui aura lieu le dimanche 7 juin 2015, nous vous livrerons plusieurs interviews ou portraits d'artistes, danseurs, chorégraphes qui font partie de cette 12e édition.

INTERVIEW 2

"Promenons-nous à Paris, à Bercy;
Pendant qu' le public est là :
S’il n’y était pas, nous n’y serions pas !
Mais puisqu'il y est, nous y danserons !!!





-          Qui es-tu ?
« Je suis Orianne Vilmer, présidente de la compagnie Danse en Seine et aussi chorégraphe du spectacle « Or des talus ». »

-          Que fais-tu ?
« Au quotidien, je dirige la compagnie. Je coordonne mon équipe au conseil d’administration et m’occupe également des bénévoles. Chez Danse en Seine, on conçoit et on réalise des projets qui permettent de renforcer le lien social par la danse. Nous montons des projets artistiques avec des publics non initiés ou empêchés, en milieu hospitalier ou carcéral, et dans le quartier politique des Amandiers dans le 20e arrondissement de Paris. Dans ce dernier cas, nous amenons les habitants du quartier à devenir acteurs en les impliquant dans des projets de créations artistiques. 
L’année dernière, par exemple, nous avons monté un spectacle autour du thème de la Grande Guerre à l’occasion de son centenaire. Pour cela, on a fait travailler des enfants sur des lettres de poilus, sources d’inspirations de propositions chorégraphiques.

- Et comment vois-tu l’avenir, le tien et celui du spectacle vivant ?
« Je pense que la danse pourrait s’intégrer davantage dans le tissu économique avec des projets imaginés en passerelle avec des entreprises car le danseur maîtrise son corps. Aujourd’hui, il y a beaucoup de projets qui pourraient émerger d’un croisement entre les technologies, la médecine et la danse. Il y a déjà plusieurs initiatives mais beaucoup de choses restent à mettre en place de ce côté-là. De plus, j’imagine que la danse pourrait être révolutionnée par les technologies digitales pour la conservation du patrimoine chorégraphique, ou dans le pur processus de création.

En ce qui concerne la compagnie, nous allons continuer à développer nos projets avec des jeunes chorégraphes. Il y a  encore beaucoup de jeunes chorégraphes talentueux que nous pouvons aider à trouver leurs univers, et, de notre côté, continuer à vivre notre passion. »


Propos recueillis par Ambre Deschamps, Assistante de production


Retrouvez toute la programmation d'Entrez dans la danse,  fête de la danse sur http://entrezdansladanse.fr/wp/programmation-2015/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/