Interview 6 : Sophie Ceylon de la compagnie Alméevie's > 12e édition d'Entrez dans la danse, Fête de la danse

Dans le cadre d'Entrez dans la danse, Fête de la danse qui aura lieu le dimanche 7 juin 2015, nous vous livrerons plusieurs interviews ou portraits d'artistes, danseurs, chorégraphes qui font partie de cette 12e édition.

INTERVIEW 6

"Promenons-nous à Paris, à Bercy;
Pendant qu' le public est là :
S’il n’y était pas, nous n’y serions pas !
Mais puisqu'il y est, nous y danserons !!!







- Qui es-tu ?

« Je suis Sophie Ceylon, danseuse en danse orientale, traditionnelle et contemporaine. Je suis professeur de danse et danse-thérapeute. »

Que fais-tu ?


« Alméevie’s c’est un groupe de danseuses que j’ai constitué avec une partie de mes élèves adultes. J'en suis la chorégraphe. Je danse aussi dans le groupe mais pas toujours. Je m’occupe essentiellement de concevoir la chorégraphie, de la gestion du groupe ainsi que de l'organisation des répétitions.
C’est un projet participatif car, au départ la chorégraphie n’est pas entièrement élaborée. Néanmoins, j’en donne les grandes lignes. La chorégraphie est ensuite complétée au fur et à mesure avec les idées de chaque danseuse. 
Le collectif est constitué d’une quinzaine d’élèves, de tous niveaux. C’est là la difficulté de la gestion de groupe car chacune progresse à son rythme. Cependant, c’est intéressant pour tout le monde de travailler avec des personnes de niveaux différents.»

- Et comment vois-tu l’avenir, le tien et celui du spectacle vivant ?


« Je le vois en mouvement. De plus, c’est davantage un collectif que je manage plutôt qu’une compagnie. Chacune à sa part dans les décisions que l’on a à prendre. C’est pareil pour le spectacle « Caravane » comme par exemple sa production dans un lieu plus qu’un autre.
S’il y a des élèves qui veulent s’en aller, elles le peuvent tout comme les élèves qui veulent intégrer le collectif. C’est assez mouvant tout comme le spectacle Caravane. Dans cette représentation, Il y a toujours des entrées, des sorties de scène. Ce ne sont jamais les mêmes danseuses qui dansent car elles se sont engagées en fonction des séquences chorégraphiques dans lesquelles elles souhaitaient être. Le collectif est à l’image de ce spectacle. Il est en mouvement. »

« Concernant l'avenir de la danse, je le vois en pleine création et assez complexe. Complexe dans le sens où il y a de moins en moins de moyens financiers pour aider les compagnies, les groupes ou les collectifs comme nous. Pour pouvoir répéter, il y a de moins en moins de salles à prix abordables et trouver un lieu pour les représentations est beaucoup plus difficile. Il en va de même pour les rémunérations. Aujourd’hui c’est difficile de pouvoir en obtenir. »


Propos recueillis par Maxime Ngia, Assistant production et communication



Retrouvez toute la programmation d'Entrez dans la danse,  fête de la danse sur http://entrezdansladanse.fr/wp/programmation-2015/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/