Découvrez le livre de Sylviane Pagès Le Butô en France malentendu et fascination et son interview

C'est un plaisir de vous présenter cette publication, d'autant que je connais Sylviane Pagès qui a dansé à plusieurs reprises avec sa sœur Laurence, chorégraphe, dans notre événement Entrez dans la danse, Fête de la danse et le photographe Duc Truong qui a réalisé la photographie de la couverture du livre et qui nous accompagne régulièrement sur cette même manifestation. Bravo pour cette belle collaboration !

Petite Biographie :
Diplômée de Sciences-po, Sylviane Pagès poursuit ses études au sein du département danse de l'Université Paris 8, qui aboutissent à l'obtention en 2009 d'un doctorat en danse et ethnoscénologie, sous la direction d'Isabelle Launay et Jean-Marie Pradier, intitulé « La réception des butô(s) en France. Représentations, malentendus et désirs ». Elle enseigne au sein du département danse depuis 2003 en qualité de chargée de cours, d'allocataire monitrice (2004-2007), puis d'ATER (2007-2009), avant d'être nommée maître de conférences en 2010.


Elle fait partie du comité de rédaction de la revue « Funambule » et depuis novembre 2009, de la revue « Repères, cahier de danse ». Elle a participé à la mise en place avec trois autres doctorants - Anne Cazemajou, Paule Gioffredi, Mattia Scarpulla -, et le soutien du Centre national de la danse, d'un réseau de doctorants travaillant sur la danse. A ce titre, elle a collaboré à l'élaboration du site internet du réseau, organisé cinq journées d'étude et deux rencontres avec de jeunes docteurs. Elle est membre de l'Association des Chercheurs en Danse.



Ses recherches portent sur l'histoire culturelle de la danse, associant approche esthétique et méthodologies des sciences sociales. En travaillant dans sa thèse sur la réception du butô en France, elle développe une approche de la réception en danse qui permet de croiser des sources de nature différente et construit un objet de recherche transdisciplinaire : les discours et représentations du butô et leurs effets sur les œuvres et les pratiques des danseurs contemporains en France. Cette étude de cas s'inscrit également dans une conception de l'histoire de la danse comme l'histoire de transferts chorégraphiques internationaux et de moments de césure significatifs. En travaillant sur la réception du butô en France, deux champs sont alors abordés : le butô et plus largement l'histoire des arts spectaculaires au Japon, d'autre part, l'histoire récente de la danse contemporaine en France, au moment du mythe historiographique de « l'explosion de la jeune danse française » à la fin des années 1970 et au début des années 1980.



Elle est régulièrement sollicitée par des structures pédagogiques (formations pour enseignants, formation pour artistes au CNDC d'Angers...) ou culturelles (ADDMD 11, Maison de la culture de Nevers...). Ses conférences portent alors sur l'histoire de la danse en France ou au Japon.

Enfin, elle collabore avec plusieurs danseurs et chorégraphes. Elle participe en tant que danseuse à une création de Gyohei Zaitsu au second festival de butô de l'Espace Bertin Poirée en 2001. Elle collabore à différents projets de création de Laurence Pagès, notamment en tant que regard extérieur pour le solo « A un fil », créé à Mains d'œuvres et soutenu par la Biennale nationale de danse du Val-de-Marne.


Retrouvez une interview vidéo de l'auteure du livre 



"Une passionnante réflexion sur la réception du butô en France entre choc esthétique et vision fantasmée du Japon
Ce livre retrace l’histoire de la fascination pour le butô en France, depuis le choc de sa découverte à la fin des années 1970. Cette fascination, non dénuée de malentendus, a suscité de nombreux désirs d’ailleurs et de Japon qui ont travaillé la danse contemporaine, alors en pleine effervescence. Quels désirs esthétiques le butô est-il venu combler ? Qu’a-t-il déplacé et déstabilisé dans la danse contemporaine ?

Analyser ce phénomène de réception, c’est déconstruire les lieux communs qui l’accompagnent. C’est aussi relire l’histoire de la danse en France : le butô a fait notamment resurgir des désirs d’expressionnisme chez les danseurs contemporains alors tournés vers les abstractions américaines. Dans une approche mêlant esthétique et histoire culturelle, analyses de discours critiques et de gestes, ce livre relie l’histoire chorégraphique récente à celles, plus longues, du japonisme et de la mémoire de Hiroshima. Il révèle ainsi les multiples dynamiques qui ont nourri jusqu’à nos jours les regards sur le butô."
Vous pouvez commander ce livre en cliquant sur ce lien :
La photo du livre a été réalisée par Duc Truong, photographe qui a régulièrement travaillé pour Mouvance d'Arts et qui sera présent sur la 12e édition d'Entrez dans la danse, Fête de la danse.

Site du photographe Duc Truong : http://www.glossom.com/duc

Valérie Gros-Dubois

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/