Interview 13 : Flamenco Descalzo > Entrez dans la danse, Fête de la danse, Fête de la danse 2016

 Entrez dans la danse, 
Voyez comme on danse, 
Sautez, Dansez, Embrassez qui vous voudrez !!!

Interview 13 : Valérie Romanin de la compagnie Flamenco Descalzo
programmé dans le cadre de la 13e édition 
d'Entrez dans la danse, Fête de la danse 
le dimanche 5 juin 2016, Paris 12.

Valérie Romanin © Agnès Deschamps


1/ Qu’est-ce qui vous a amené au métier de danseur et de chorégraphe ? 
La réponse est simple et même un peu banale mais elle fait sens : le goût de la danse !
Toute petite, c’est la danse que j’aimais. J’ai néanmoins fait des études de sciences politiques et d’économie, et, c’est alors que je séjournais en Amérique latine que j’ai décidé de changer de cap et de me consacrer à la danse. Dès lors qu’on fait ce que l’on aime profondément, Il n’y a pas de retour en arrière possible. Et faire naître, émerger sa propre danse, le flamenco aux pieds nus, en ce qui me concerne, la partager, l’enseigner, l’enraciner est une chance dont j’ai conscience.

2/ Avec  cette pièce, que souhaitez-vous transmettre au public ? 
Le goût de la danse, encore et toujours ! Loin d’être réservée aux académies et aux professionnels, la danse est, pour moi, un élément de la vie. Elle fait partie de la vie quotidienne, de chaque individu mais aussi du groupe, du collectif… enfin, c’est mon souhait le plus fort.

3/ Pourquoi participer à cette Fête de la danse ? C’est un défi, non ?


Fêter la danse, célébrer la danse, c’est lui donner la place qu’elle mérite, dans notre espace public, dans les jardins, les parcs, dans la vie en général. J’aime les danses de racines populaires, celles qui se dansent spontanément dans les fêtes, dans les réunions familiales, dans les patios, sur les places des villages et que la ville, hélas, ne favorise pas

4/ Quelles sont vos perspectives et/ou vos événements à venir 
Je me consacre essentiellement à l’enseignement. Voir grandir mes élèves et s’approprier un moyen d’expression nouveau me donne une grande satisfaction. Parler avec son corps, accueillir l’autre dans son espace mais aussi protéger cet espace intime et savoir mettre des limites, c’est tout cela que la danse, au delà de la forme et de l’esthétique, nous permet de faire. Je donne des cours réguliers à Paris, anime des stages en province et à l’étranger. Je suis à l’initiative de plusieurs projets d’enseignement conjoint qui me tiennent à cœur, autour des danses du monde, autour du lien entre la danse et certaines techniques corporelles comme le Qi Gong par exemple, entre danse et sens et ce n’est que le début du chemin… Olé !

Programmation :
Pelouse de la Maison du Lac, Parc de Bercy, Paris 12 : 19h00-19h30

Interview recueillie par Valérie Gros-Dubois 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/