Interview 23 : MA > Entrez dans la danse, Fête de la danse, le dimanche 5 juin 2016

Entrez dans la danse, 
Voyez comme on danse, 
Sautez, Dansez, Embrassez qui vous voudrez !!!

Interview 23 : Marion Alzieu de la compagnie MA
programmé dans le cadre de la 13e édition 
d'Entrez dans la danse, Fête de la danse 
le dimanche 5 juin 2016, Paris 12.



Marion Alzieu - By Pawel Wyszomirski


1/ Qu’est-ce qui vous a amené au métier de danseur et de chorégraphe ?

J'ai commencé la danse très petite, et très vite j'ai voulu vivre de ça. Plus je passais de temps dans le studio et plus je me découvrais, quelque chose me donnait confiance et me portait. Je sentais que je disais quelque chose et j'ai voulu le transmettre à un public ; d'abord en interprétant le message d'autres chorégraphes. Mais très vite, j'ai ressenti le besoin de trouver ma propre signature dans le geste et dans le propos d'une pièce.

2/ Avec  cette pièce, que souhaitez-vous transmettre au public ? 
Ce solo est très personnel. Il a été construit durant une période particulière de ma vie ; j'aimerai que le public voit ce côté presque intime mais en même s'y retrouve quelque part. La pièce traite de l'identité et des jugements ou pré-jugements que l'on peut subir face à un public. J'aimerai que le public se demande qu'est-ce qu'il a en face de lui, qui est-ce vraiment, et comment il peut s'identifier à « ça », qu'est-ce que c'est... ? J'aimerai qu'il ne trouve pas forcément de réponse, ces questions me suffisent...

3/ Pourquoi participer à cette Fête de la danse ? C’est un défi, non ?


Chaque montée sur scène est un défi en soi. La découverte d'un nouveau public, de nouvelles conditions, une nouvelle appréhension de son propre travail. Tout est remis toujours en question et ce renouveau constant est en effet un challenge. Mais je ne vois pas ça en négatif ; au contraire ça fait partie du métier et l'accepter est essentiel pour progresser.

4/ Quelles sont vos perspectives et/ou vos événements à venir 


Je suis en train de finaliser un duo avec le musicien Michael Avron, avec qui je travaille depuis 4 ans ; et je pense également à un nouveau solo. De plus le solo « Ceci n'est pas une  femme blanche » continue à tourner jusqu’à cet automne. Mes perspectives pour le moment sont essentiellement basées sur la création et la diffusion.



Paris 12, Parc de Bercy, Pelouse de la Maison du lac : 17h00-17h25

www.compagniema.com


Interview recueillie par Valérie Gros-Dubois 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires, ceux ci seront mis en ligne prochainement par l'équipe de Mouvance d'Arts.
Visitez notre site :
http://www.entrezdansladanse.fr/